Mes indispensables épices et aromates

Mes indispensables épices et aromates

CANNELLE

Présentation: C’est l’écorce du cannelier qui est découpée en fines couches ou en poudre. La cannelle est une épice délicate qu'il faut savoir utiliser à sa parfaite mesure. Une pincée de trop peut suffit à gâcher une recette. À très petite dose, elle peut donner du piquant aux recettes sucrées et salées. 

Pourquoi l'utiliser: La cannelle est traditionnellement utilisée comme une épice antivirale, digestive et stimulatrice de l'appétit. Une substance contenue dans la cannelle, l'eugénol, démontre aussi une activité mesurable contre des cellules cancéreuses du côlon.  La cannelle est riche en aldéhyde cinnamique, un puissant antibactérien, antiviral, antifongique et antiparasitaire à large spectre. Elle stimule en plus le système immunitaire.

Conservation: Au frais, au sec et à l’abri de la lumière. Tant les bâtons que la poudre perdent rapidement leur arôme, il faut les garder dans un contenant hermétique.

CITRONNELLE

Présentation: La base des tiges fraîches, ciselée en rondelles, sert pour aromatiser les crudités, salades, marinades, potages, etc. Les cuisiniers thaïs ou vietnamiens emploient les tiges de la citronnelle pour donner un goût citronné à leurs plats. Elle se marie bien avec le gingembre, la noix de coco, l’ail, l’échalote et le piment.

Pourquoi l'utiliser: La citronnelle active la digestion, stimule les fonctions de l’estomac, a un effet positif sur colites rebelles grâce à son action antiseptique et cicatrisante. La citronnelle, en infusion après les repas, diminue les ballonnements et les flatulences et calme les crampes d'estomac. La citronnelle aux actifs naturels peut nous aider à contrôler notre taux de cholestérol ou à faire baisser le taux de sucre dans le sang.

Conservation: Si vous utilisez régulièrement de la citronnelle, conservez quelques tiges dans votre réfrigérateur. Elles se conservent 4 ou 5 jours dans le bac à légumes. Sachez que les tiges de citronnelle se congèlent parfaitement. Evitez cependant de les congeler telle quelle. Lorsque vous les sortirez du congélateur, vous aurez beaucoup de difficulté à retirer la première feuille, à découper l’extrémité dure et à les découper en deux ou à les émincer. Pour cela, prévoyez deux sacs de congélation. Dans l’un, congelez vos tiges de citronnelle découpées en deux dans le sens de la longueur et dans l’autre vos tiges de citronnelle émincées.

CIVE OU CIBOULETTE

Présentation : les feuilles fraîches et crues de la cive ou ciboulette sont hachées finement pour aromatiser les crudités, les salades, les salades composées, les soupes, les pommes de terre et certains fromages. Les feuilles cuites sont également employées pour donner du goût et de la saveur à certains plats de viandes ou à certaines sauces. La cive ou ciboulette est l'un des quatre ingrédients utilisés pour préparer les fines herbes (ciboulette, cerfeuil, persil et estragon).

Pourquoi l’utiliser : les feuilles vertes de la cive, possèdent une activité antioxydante importante qui permet en association à un régime alimentaire approprié de prévenir les accidents vasculaires cérébraux. La consommation régulière de cive aiderait à réduite le taux de cholestérol sanguin, surtout le mauvais cholestérol. Des études scientifiques ont démontré que la cive stimule la digestion des graisses.

Conservation : les feuilles des deux types de ciboulette se conservent une semaine. L'idéal est de les mettre dans un linge humide que l'on rincera chaque jour. Elles se dessécheront moins de cette manière. Les bulbes étroits, sans leurs feuilles, se conservent quelques semaines. Les feuilles se sèchent mal. Même la ciboulette lyophilisée du commerce n'a guère de saveur. Par contre, les fleurs supportent bien le séchage. On peut congeler feuilles et fleurs en les mettant, finement ciselées, dans le bac à glaçons et en les recouvrant d'eau.

CLOU DE GIROFLE

Présentation : Les clous de girofle les boutons de fleurs d'arbres de la famille des Myrtaceae. De couleur verte, ils mûrissent pour devenir rouges, c'est alors qu'on les cueille et on les laisse sécher à l'air libre jusqu'à ce qu'ils prennent la couleur brune qu'on leur connaît. Utilisés comme épice en Asie, on retrouve les clous de girofle en Europe au moyen âge dans des condiments, puis dans le pot-au-feu, ou encore le pain d'épices. On peut les utiliser entiers ou en poudre, mais comme leur arôme est extrêmement fort, on les emploie avec parcimonie.

Pourquoi l’utiliser : Le clou de girofle est utilisé depuis longtemps pour soulager le mal de dents dû à ses propriétés à la fois antiseptiques et anti-inflammatoires. Une infusion de clou de girofle permet de combattre divers problèmes digestifs en particulier le mal de ventre et les ballonnements. Si vous souhaitez prévenir les maux de l’hiver, pensez à l’huile essentielle de clou de girofle. Ses propriétés antivirales et antibactériennes vous aideront à éviter la grippe, le rhume et les autres infections hivernales…

Conservation : Les clous de girofle, qu’ils soient entiers ou en poudre, se conservent plusieurs mois dans un contenant hermétique, à l’abri de la chaleur et de la lumière. Pour vérifier si des clous de girofle entiers sont encore parfumés, on peut les mettre dans un bol d’eau : s’ils ne flottent pas, c’est qu’il est temps d’en acheter de nouveau.

COLOMBO

Présentation : La poudre à colombo n'est pas une épice mais un mélange d'épices traditionnel de la cuisine des Antilles qui sert à la confection de nombreuses recettes rangées sous l'appellation "colombo". Par sa couleur jaune et par son goût, le colombo est très proche du curry. Cependant, sa saveur est plus douce et moins épicée en général. Douce et parfumée, la poudre à colombo peut être utilisée pour colorer et relever des salades de crudités ou des soupes de légumes comme les veloutés de pois ou de potiron. Elle peut aussi apporter ses notes chaudes et épicées à certains desserts à base de fruits, en remplacement de la cannelle dans la compote de pommes par exemple.

Pourquoi l’utiliser : Le colombo et le curry est une épice anti ballonnement et digestive elle permet donc d'avoir un ventre plat indispensable pour être bien dans son corps pendant un régime minceur.

Conservation : La poudre à colombo peut se conserver dans un flacon en verre avec opercule fraîcheur qui aide à la conservation des saveurs.

CURRY

Le curry est un mélange composé de plusieurs épices, il est la plupart du temps composé de gingembre, curcuma, de coriandre, de cumin, de cardamome et d'un mélange de plusieurs poivres. Sa composition, son goût et son aspect peuvent varier selon le pays d'origine du mélange. Ainsi, on retrouvera des curry très doux dans les pays occidentaux et d'autres très relevés dans des pays d'Asie.

GINGEMBRE

Présentation : Râpé ou haché frais, le rhizome de gingembre s’utilise dans les plats sautés et les currys, les soupes, les ragoûts à l'orientale et les plats de poisson. Ajouter le gingembre en fin de cuisson pour bénéficier de son maximum de saveur. Confit ou cristallisé, il entre dans la composition de biscuits, gâteaux ou autres desserts. Haché finement, il est excellent dans de la crème fouettée. Séché et moulu, il convient aux pains, pâtisseries, confiseries, poudings et entremets. Avec la noix muscade, il assaisonne à merveille la soupe à la citrouille. Il entre dans la composition du quatre-épices, dont on se sert pour assaisonner les plats mijotés.

Pourquoi l’utiliser : le gingembre aide à maintenir la flore intestinale en bon état, à digérer les graisses et à calmer ou soulager le tractus digestif. Le gingembre possède également des propriétés anti-inflammatoires très utiles.

Conservation : Au réfrigérateur, le conserver sur une tablette et non dans le tiroir à légumes qui est trop humide, ce qui risque de favoriser le développement de moisissures. On peut facilement le garder deux à trois semaines. On peut aussi le conserver dans la dépense, comme les oignons et les pommes de terre. Au congélateur : il suffit de sortir un morceau de rhizome au besoin, et de le râper tandis qu'il est encore gelé. On évitera de le laisser dégeler, car il prend alors une consistance molle et devient difficile à râper.

LAURIER

Présentation : Les feuilles de laurier parfument agréablement vos plats en sauce, courts-bouillons et marinades. Et elles sont, bien sûr, les reines du bouquet garni. Elles apportent alors à vos plats des vertus digestives et antiseptiques. Une pincée de poudre de laurier peut remplacer une feuille.

Pourquoi l’utiliser : Il favorise la digestion et réduit les flatulences ; calme les infections urinaires et dentaires ; offre des propriétés antiseptiques et bactéricides ; apaise les douleurs liées aux angines ; participe au traitement des états grippaux (toux, bronchite, sinus obstrués, etc.)

Conservation : Le laurier se conserve très bien séché, mettez alors les feuilles dans une boite ou un bocal qui ferme bien.

NOIX DE MUSCADE

Présentation : La noix de muscade est utilisée râpée comme épice pour accommoder les viandes, soupes, certains cocktails etc. Elle entre dans la composition du curry et son utilisation est très variée dans la cuisine, qu'elle soit salée ou sucrée. En cuisine française, elle est notamment utilisée pour aromatiser le gratin dauphinois.

Pourquoi l’utiliser : La muscade est digestive et stimulante. Elle favorise la digestion, calme l’aérophagie, les spasmes digestifs et les flatulences, stimule l’appétit et combat la fatigue physique et nerveuse, le stress et le surmenage. La muscade est réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et antibactériennes.

Conservation : Elle se conserve dans un endroit sec. Elle peut être conservée jusqu'à 2 ans dans son emballage.

LE PERSIL

Présentation : Il existe deux types de persil, le frisé et le plat. Le persil frisé est essentiellement utilisé pour décorer les plats car son goût n’est pas très prononcé. Il est également employé pour les cuissons longues car sa saveur résiste bien à la chaleur. Le persil plat est très aromatique, il s’utilise de préférence cru car son goût fin s’altère à la cuisson. Le persil est l’ingrédient principal de la persillade, mélange de persil et d’ail haché que l’on saupoudre sur les viandes ou les légumes avant de les cuire telles les tomates à la provençale.

Pourquoi l’utiliser : En plus de protéger les cellules contre le vieillissement, le persil nous apporte de grandes quantités de vitamine C et de bêta-carotène qui aident à fortifier le système immunitaire. Il nous apporte des minéraux tels que le phosphore, le calcium, le fer et le souffre.

Conservation : Le laver et le rincer, le secouer pour enlever l'excédent d'eau, puis enrouler une feuille de papier absorbant autour des tiges qui resteront ainsi humides. Placer le tout dans un sachet hermétique ou un tupperware, il peut tenir 2 semaines en restant frais !

PIMENT ANTILLAIS

Présentation : Aux Antilles, il est très communément consommé : découpé, on frotte les aliments avec le piment, sans le manger directement. À La Réunion, il entre comme ingrédient dans la préparation du rougail (condiment pimenté à base de fruits ou de légumes) mais se mange aussi tel quel. Son parfum typique est irremplaçable dans la cuisine antillaise.

Pourquoi l’utiliser : Les piments forts contiennent plusieurs flavonoïdes et ont un effet protecteur contre certaines maladies chroniques. C’est une excellente source de vitamine C.

Conservation : Il existe différentes méthodes afin de conserver ses piments. Vous pouvez les sécher, les congeler, les mettre en conserve, les saler (saumurage). Pour conserver vos piments vous pouvez encore faire de l’huile au piment, pour ce faire c’est très simple. Nettoyez soigneusement vos piments, faites-les griller sur le barbecue (pas trop longtemps), puis placez-les dans une bouteille et ajoutez de l’huile d’olive, après quelques semaines votre huile sera parfumée au piment.

THYM

Présentation : Le thym est l'un des aromates de base de la cuisine. Seul ou dans le bouquet garni, frais ou séché, il intervient dans le pot-au-feu, la potée, le cassoulet, le civet, la daube, la sauce meurette, les poissons au four, etc. Il peut relever, surtout s'il est frais, des salades, un coulis de tomate ou des lentilles. Le thym citron ne supporte pas la cuisson (son parfum est très volatil) ; il faut l'ajouter au dernier moment. Le thym sert aussi à préparer certaines liqueurs de ménage et des infusions.

Pourquoi l’utiliser : Il est fréquemment utilisé en tisanes pour aider à combattre le rhume, et en gargarismes pour calmer les maux de gorge et les infections orales. Ses propriétés expectorantes en font également un allié de choix pour traiter la toux : il fluidifie et aide à évacuer le mucus des voies respiratoires, facilitant ainsi la respiration. Bénéficiez de ses atouts en cas de bronchite, d’asthme, de grippe, de laryngite, sinusite ou encore de maladies plus sévères telle que coqueluche.

Conservation : Les feuilles fraîches se conservent quelques jours au réfrigérateur et à l'abri de la lumière dans des récipients hermétiques. Le thym est facile à sécher ou à congeler.

VANILLE

Présentation : Quand vous souhaitez les utiliser, fendez les gousses en deux avec la pointe d’un couteau et raclez l’intérieur pour récupérer les graines. Cuisinez-les à votre guise. N'oubliez pas que la vanille adore les desserts, mais qu'elle fait aussi des merveilles dans les plats salés avec des crevettes, des langoustes, du saumon, du poulet. Si vous n’utilisez pas les enveloppes pour votre recette, ne les jetez surtout pas. Même si elles ont infusé dans du lait ou de la crème, rincez-les, faites-les sécher puis utilisez-les.

Pourquoi l’utiliser : La vanille est un antidépresseur et un antistress naturel. Comme le chocolat, elle apaise, calme, relaxe et détend l'organisme et le cerveau. La vanille stimule le système nerveux, soigne le stress, la fatigue physique et intellectuelle et améliore la mémoire et la concentration.

Conservation : Une gousse de vanille mal conservée va s’assécher et ainsi perdre toute sa souplesse et ses arômes. Les moyens efficaces pour conserver votre vanille sont le tube en verre fermé hermétiquement, le bocal en verre fermé hermétiquement ou la boîte en fer bien fermée et pas trop grande pour ne pas laisser les gousses en contact avec une quantité d'air trop importante.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


error: Content is protected !!